LE MONDE EST A EUX


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'industrie du disque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
-Nog-



Masculin Nombre de messages : 4
Age : 25
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: L'industrie du disque   Ven 19 Jan - 11:54

Bonjour à vous,
Musicien depuis longtemps déjà ... (6 ans de guitare, 4 de basse, 3 de batterie, 3 ans de synthé) J'ai pas mal joué en groupe... On a commencé à faire des concerts gratuits dans des bars, puis des concerts au black dans des bars et on est passé aux festivals... On a envoyé deux maquettes à plusieurs maisons de disques, et mêmes si on a parfois reçu des réponses positives, les choses ne nous interessaient pas : Il fallait changer de style, de nom, de revendications, signer un contrat d'exclusivité... sans compter la part de revenu de l' artiste dans tout ça ... On est pas motivés par l'argent mais faut bien vivre quand même navré

Replacer les choses dans leur contexte :
Industrie : Ensemble des activités visant à créer des biens matériels (De l'argent) à partir de matières premières (Notre musique à nous, artistes).



Sur un album à 15€ le groupe touche à peine 3euros,
bien qu'il soit a la base du chainon de production de l'album,
et le plus important des maillons!



Exemple concret pour illustrer le problème :

Un album est vendu 15€ en magasin. 15€ c'est le prix auquel les revendeurs le vendent, eux même l'ayant acheté aux producteurs, qui l'ont achetés au presseur qui nous ont pris la musique`[note: et je dois surement oublier des maillons]. A chaque étape le prix augmente, nous au final, on touche par cd une partie de son prix en sortie de presse, et encore c'est basé sur le hors taxe du prix, au final on touche a peine 1euros par musiciens sur un album a 15euros [Note : Pour un groupe de 3 musiciens] Enfin, 1euros par personne en supposant qu'on vende assez de CD pour que la maison de disque puisse toucher assez pour se rembourser, et faire du bénef' sur le prêt qu'elle nous a accordé pour faire le cd, sinon on doit en plus la rembourser"

Concerts dans des bars ou petites salles :
Le proprio gagne entre 5000€ et 7600€ sans compter le bar, et on connait tous le prix des consos dans une salle de concert,
Le groupe touche environ 300 euros, s'il est payé, ce qui est rare.


Exemple 2 :
Notre dernier concert... On se tappe 1H15 de route dans la voiture du batteur, on est motivés, parce que ça nous plait les p'tits concerts un peu underground. On doit jouer pour le patron d'un bar (enfin, on joue pour le public) dans une sorte de salle des fêtes aménagée. On joue avec 3 autres groupes : On fait 400 entrées, à 19€ la place, 16€ en prévente (C'est déjà beaucoup reflechie ), avec le bar, on peut dire que le patron s'est fait des couilles en or... Nous, à la fin, on est payé 50€ par personnes, soit 150€ pour le groupe, et on nous paye pas le voyage...Et encore, c'est rare d'être payés...

La question est la suivante : Comment peut-on vivre de sa musique, en refusant d'être exploité par une maison de disque ?

J'ai essayé plusieurs choses :

Les concerts avec l'autorisation de la mairie : Je pouvais toujours rêver l'obtenir...

Les concerts sans l'autorisation de la mairie : Pas génial de voir les flics débarquer au milieu du concert...

Acheter une salle à nous, créer un bar musical : Ou comment recevoir plus de plaintes pour tapage nocturne/diurne que vous n'en avez jamais vu.

Voilà donc pour vous, amis musiciens, les conclusions que je tire de tout ça, après quelques jours de garde à vue...

-Diffusez votre musique sur le net ! Un très bon moyen de promotion, et qui permet de se faire remarquer par des gens qu'on ne croisera surement jamais autrement... Pour ça, Myspace ou autre font très bien l'affaire.

-Adhérez à des labels indépendants qui vont dans le sens du DIY (do it yourself ;)) et qui peuvent vous aider à vendre des albums, à un prix qui vous reviendra souvent à plus de 50% !

-La copie illégale tue l'industrie du disque ? Qu'elle crève ! (merci les betteraves ;))

-Concernant le peer-to-peer, c'est long à expliquer, je vous laisse donc un lien vers une page qui explique ça en détail ;) : http://www.mouton-rebelle.com/Marre-de-l-industrie-du-disque.html

Ne soyez pas les moutons qu'on veut que vous soyez, Boycottez l'industrie du disque, ne troquez pas votre culture, celle qui vous différencie, qui vous construit, qui vous donne une identité, contre l'argent et la star ac' !
impec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djekil

avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 30
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: L'industrie du disque   Dim 27 Mai - 13:13

un peu d'humour ! Very Happy



la musique doit être libre ! et je n'ai pas honte de dire que je télécharge ! car de toute façon la plupart du tps ce sont des groupe que je connais a peine et dont je n'aurais pas acheté les cd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'industrie du disque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Industrie et écologie
» [Lampe] Azimut Industrie réédite la lampe 1969...
» vinyle 95 Tours disque vinyle décoratif de 95 cm
» anemones disque
» Recherche disque de freins LT35 1989[trouvé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE MONDE EST A EUX :: - COURANTS ALTERNATIFS: Le contenu de nos cartons - :: Boycottage, consommation éthique-
Sauter vers: